DPC 100% financé : Découvrez les formations en ligne pour valider votre obligation triennale 💸🤝


Fiche métier

Comment devenir sage-femme ou maïeuticien ?

Tu es bachelier en quête de ton futur métier, étudiant, ou déjà actif professionnellement et tu souhaites te réorienter ? Nous détaillons pour toi le métier de sage-femme pour te guider et préciser tes choix.


📋 Sommaire

1) Le rôle de la sage-femme
Les missions d'une sage femme
Les lieux et modes d’exercices des sages-femmes
Les qualités requises pour devenir une bonne sage-femme

2) Etude de sage femme

3) Débouchés et évolutions de carrière en tant que sage-femme

4) Salaire d’une sage-femme

🤰 Le rôle de la sage-femme

La sage-femme, ou maïeuticien pour les hommes, est une spécialiste de la femme. Elle s’occupe de la femme en bonne santé de l’adolescence à la ménopause. La sage femme joue notamment un rôle essentiel pour la femme enceinte puisqu’elle l’accompagne du début de sa grossesse jusqu’à la naissance de l’enfant.


👐 Les missions d’une sage femme

La sage-femme est indispensable dans le bon déroulement de la grossesse puisqu’elle assure l’intégralité de son suivi et cela à toutes les étapes et jusqu’à sept jours après la naissance de l’enfant.

Les principales missions de la sage-femme sont les suivantes :

→ Effectuer le suivi gynécologique de la femme en bonne santé tout au long de sa vie : prescription de moyens de contraceptions, réalisation de frottis ou encore avortement. Lorsque qu’une pathologie est détectée, elle oriente le patient vers un médecin spécialiste.

→ Assurer et surveiller le bon déroulement de la grossesse « normale » par le biais d’examens médicaux (échographies, examen de l’utérus, mesure du ventre …).

→  Soutenir psychologiquement les futurs parents et les conseiller sur les soins postnataux comme l’allaitement ou l’hygiène.

→  Organiser des ateliers de préparations à l’accouchement.

→  Réaliser les accouchements seule dans 70% des cas et assister l’obstétricien en cas de complications.

→ Assurer le suivi médical du nouveau-né et le bon rétablissement de la mère puis permettent sa rééducation après l’accouchement.

La sage-femme travaille en collaboration avec les anesthésistes, les gynécologues-obstétriciens et les chirurgiens en cas de complications.


🏥 Les lieux et modes d’exercices des sages-femmes

Une fois que tu auras obtenu ton diplôme de sage-femme, tu seras amené(e) à exercer en tant que salarié(e) à court terme (CDD) ou à long terme (CDI) dans des cliniques privées ou des hôpitaux publics. Tu pourras également exercer en tant que sage-femme libérale dans ton propre cabinet, seule ou en collaboration avec tes confrères. Tu pourras aussi bien travailler dans un cabinet de ville que dans un cabinet plus rural. En tant que sage-femme, si tu le souhaites, tu pourras être amené(e) à effectuer des visites à domicile. Si tu désires te concentrer davantage sur la prévention et la pédagogie, tu pourras exercer dans un centre de PMI (Protection Maternelle et Infantile) ou encore dans un centre de planification familiale.

👉 Tu souhaites plus de détails sur les modes d’exercice d’une sage femme en libéral ? C’est par ici.


😍 Les qualités requises pour devenir une bonne sage-femme

Une bonne sage-femme doit faire preuve d’écoute, de relationnel, de bienveillance et de soutien pour accompagner les futurs parents. Cette profession peut être parfois éprouvante tant physiquement que moralement : une grande résistance au stress est alors indispensable. Pour finir, les sages-femmes doivent être pédagogues si elles souhaitent se diriger vers l’animation d’ateliers de préparation ou encore l’enseignement.



🎓 Etude de sage-femme

Pour devenir et exercer le métier de sage-femme, un Diplôme d'État est obligatoire. Il est délivré après cinq années d’études. Auparavant, un baccalauréat scientifique était conseillé. Mais avec la réforme de 2021, nous te recommandons tout de même de choisir des matières majoritairement scientifiques comme les mathématiques et les Sciences de la Vie et de la Terre. La formation se déroulera ensuite en deux temps avec une première année à l’université. Depuis la disparition de la PACES, tu as le choix entre une année de Licence Option Santé (L.AS) ou un Parcours Spécifique « Accès Santé » (PASS). Puis, tu pourras entrer pour 4 ans dans une des 35 écoles de maïeutique agréées par le Ministère de la Santé, où tu alterneras entre théorie et pratique avec de nombreux stages.

De plus, depuis 2017, les infirmières et élèves-infirmiers souhaitant réaliser des études de sages-femmes peuvent bénéficier de passerelles pour intégrer une école de maïeutique directement en 2ème ou 3ème année.

💡 Une fois diplômé(e), n’hésite pas à consulter les offres de remplacements, collaborations ou association pour sages-femmes sur notre site.



🚀 Débouchés et évolutions de carrière en tant que sage-femme

Après avoir obtenu ton Diplôme d’État de sage femme, tu seras en mesure de te spécialiser et d’approfondir tes connaissances par le biais du DU (Diplôme Universitaire). Il en existe un très grand nombre. Par exemple, tu pourras en apprendre plus grâce au DU de gynécologie préventive et contraceptive ou encore de pédiatrie de maternité. Tu pourras également te spécialiser pour devenir sage-femme échographiste.

👉 Tu es déjà sage-femme ou maïeuticien ? Découvre nos thématiques et inscris-toi à nos formations en DPC 100% financées.

Après deux ans d’expériences, tu pourras également suivre une formation afin de devenir cadre de santé, te permettant d’obtenir plus de responsabilités via un poste d’encadrement. Plus tard, tu pourras même devenir responsable de structure et développer tes compétences en management. Si tu le souhaites, tu as également la possibilité d’accéder à d’autres professions (médicales ou paramédicales) en passant des concours ou par équivalence de diplômes.

👉 Ça y est tu es sage-femme ou maïeuticien fraîchement diplômé(e) ? Découvre nos 5 conseils pour améliorer ton CV et décrocher ton premier poste !



💸 Salaire d’une sage-femme en France

La rémunération d’une sage-femme varie selon son ancienneté, sa situation géographique et son mode d’exercice ; c’est-à-dire si elle exerce en tant que sage-femme salariée ou libérale. Ainsi pour une sage-femme installée en libéral, le salaire moyen est de 2 300 € par mois. Dans la fonction publique, le salaire varie en fonction de son expérience et de son grade. En France, une sage femme débutant sa carrière en hôpital public gagnera en moyenne 2 057 € bruts par mois et 2 502 € après 8 ans d’expériences. La rémunération peut cependant varier suivant les primes et indemnités auxquelles elle peut prétendre.

👉 Pour connaître la grille salariale d’une sage-femme ou maïeuticien, clique-ici.



⬇️ Découvre nos offres de Remplacement et de Collaboration pour sage-femme ⬇️